Un week-end à Rome… compte-rendu et bonnes adresses !

L’été dernier, nous n’avons pas eu la possibilité (faute de moyens financiers j’entends) de partir « véritablement » en vacances mon homme et moi (je dis véritablement parce que nous sommes quand même passés voir belle-maman en Normandie). Frustration !! Que dis-je énorme frustration !!! Du coup, en septembre (quelques jours après mon embauche) je me lance et réserve un week-end pour deux à Rome en décembre.

NB : Merci EasyJet pour cette promo top d’enfer :-)

Nous voilà donc partis tous les deux en amoureux pour 3 jours et 2 nuits du 11 décembre (midi) au 13 décembre (au soir). Et, parce que tout le monde devrait s’offrir (ou se faire offrir) un week-end à Rome, je me dois, je dirais même plus, j’ai l’obligation de vous faire ici un petit compte rendu…

Côté cuisine, les italiens sont un peu… Comment dire… Un peu… CHELOU (oui parfaitement) !! Ils mangent en trois voire quatre étapes. Du coup, en touristes que nous étions, mon homme et moi nous sommes fait avoir !! Nous sommes arrivés vers 15h en Italie, à peine le temps de poser les valises que nous étions déjà en route vers Notre Nouveau Monde. Sac à dos, rangers et appareil photo

WoooHooo, STOP ! Suis-je crédible ??? Je vois d’ici ceux qui me connaissent se triturer les méninges pour tenter de se faire un dessin de moi avec des rangers… Lol, je vous arrête, j’ai certes un côté aventurière mais je n’en reste pas moins une fille – Une fille en week-end avec son chéri dans la ville des amoureux. Donc reprenons…

A peine le temps de poser les valises que nous étions déjà en route vers la ville. Après une visite del Colosseo (plus connu sous le nom de Le Colisée, le plus grand édifice de spectacle réalisé par les Romains), nous sommes allée vers la Piazza Venezia pour nous balader du Capitole aux Forums Impériaux. Que de lieux et de temples sacrés !! Partout dans Rome, il faut lever les yeux et prendre le temps d’admirer tant il y a à voir… Du coup après je ne sais combien d’heures de marche, nos ventres AFFAMES commençaient à se manifester (Limite j’étais prête à vendre un rein tellement j’avais la dalle, pas le mien hein celui de mon homme !! Bah quoi c’est lui le chevalier servant !! ). Nous avons donc décidé de faire une halte dans un ristorante italiano. 1h00 de marche plus tard… (si si ce ne sont pas des blagues, on trouvait rien de bien – A croire que les italiens ne se soucient pas de l’esthétique du restaurant dans lequel ils mettent les pieds- Ou que les français, en l’occurrence mon homme et moi, sont un peu trop coincés du bulbe…) Tout ça pour dire, qu’on trouvait rien qui ressemble à un endroit pseudo-romantique !! On finit donc par jeter notre vorace dévolu dans un p’tit ristorante d’une rue piétonne aux lumières tamisées. Mais que n’avait-on pas fait… Déjà tu paies tout, l’eau, le vin (et pardonnez-moi l’expression mais ils se touchent un peu les ritals sur le prix du pinard) et même le pain. Et tu peux essayer, comme moi, un tour de passe-passe genre ni vu ni connu j’te pique un bout de pain et j’te remets le p’tit linge dessus pour faire genre j’ai pas touché. C’est mort ! Au taquet il est ton serveur, tel un hibou en période de chasse, il guète le moindre de tes mouvements !! Et comme je disais plus haut (rien que je parle aujourd’hui. Je m’y perds toute seule…) les italiens mangent en plusieurs étapes.

Étape 1, l’apéro, au programme Tramezzini, charcuterie locale… Étape 2, ce qu’on croyait être le plat principal (mais non !!), souvent des pâtes, des salades. Étape 3, tout le reste et surtout la viande (qu’ils séparent souvent de l’étape 2) et après il te faut de la place pour le dessert… Nous, comme des couillons, on se prend une entrée, puis on passe gentillement à l’étape 2 – Ici je choisi des pâtes carbo (Nb : vous ne trouverez pas des lardons mais des tranches de lard dans ces pâtes). Je n’ai plus faim… – Le serveur arrive avec les cartes pour l’étape 3 (si j’avais su, je me serais ramenée un pantalon de grossesse pantagruellique pour avoir de la place dans l’pantalon…)- Je stoppe ici, mais ne sachant trop si c’est autorisé ou non, mon homme continue et passe à l’étape 3 avec une assiette de poulet. On a réussit à esquiver le dessert mais la note était salée !! En sortant mon homme me regarde et me balance « J’espère que t’as kiffé parce qu’on s’en refera pas des comme ça pendant le week-end ! »Ho ouiii chéri, j’Adore quand tu m’dis des mots d’amouurrr…

On a cependant mangé dans la meilleure Pizzeria de la Piazza Del Popolo après une balade à La Villa Borghese, qui s’appelle Pizza Ré où j’ai dégommé une pizza quatro fromaggi à moi toute seule ! Nous avons également fait un saut, pendant notre escapade, chez le meilleur glacier de Rome, chez Giolitti Piazza de Colonna, pour goûter sa glace chocolat blanc accompagnée de Panna Montata. Miam…

Côté visites, je vous ai déjà dressé un bout de notre parcours mais ce que j’ai préféré (Et pourtant je suis loin d’être une croyante à fond Jesus et tout l’toutim) Le Vatican ! C’est majestueux, ça vous colle la chair de poule tellement c’est la grande classe. La place Saint-Pierre entre l’obélisque et les fontaines, la basilique Saint-Pierre, la Coupole… C’est tellement beau que, croyant ou pas, t’es obligé de te comporter tel un p’tit chinois (Mais si, tu sais ceux dont tu t’moques quand t’es à Paris, tellement ils prennent des photos de tout et de rien!!) – Bah là-bas t’es pareil, du sol au plafond tout est à voir et à revoir… Les travaux de la basilique ont commencé en 1506 – Charlemagne y a même été couronné empereur (Un petit cours d’histoire au passage, c’est gratuit et ça fait plaisir à Bibi !!). On a pas eu le courage de faire La Chapelle Sixtine, celle où comme qui dirait ma collègue de boulot « c’est ici qu’il y a le tableau avec les doigts qui se touchent » (Pour répondre à ta question, oui, cette collègue est majeure et elle est même allée à l’école mais non je ne te dirai pas qui c’est ! Secret professionnel oblige…). Trop de monde qui attendait devant la chapelle alors on a fait demi-tour…

Côté week-end romantique, j’avais prévu ! (je ne rentre pas dans les détails parce que j’ai de la famille qui m’lit – Dédicasse mère-grand lool). Nuisette, make-up et j’en passe… Sauf que depuis le jeudi soir, je ne me sentais pas top. Et ça n’a pas loupé !! J’étais prête à lui danser la lambada sur une peau de bêêêtte quand j’ai fini un gros pull+écharpe en laine à renifler du nez toute la nuit… La grosse classe à Dallas !!

Côté souvenir, nous avions prévu de faire un tour le dimanche matin dans le quartier de la Trastevere !! Plus communément appelé el Mercato delle Pulci di Porta Portese. On y trouve tout et n’importe quoi à pas cher !! Après plusieurs heures de marche (faut avouer qu’on s’est un peu perdu et que dans des quartiers populaires comme celui-là t’oses pas demander ton chemin vu ton niveau d’italien), nous sommes enfin arrivés à bon port et nous avons descendu, de marchand en marchand, tout le marché. Nous nous sommes plutôt bien débrouillés sauf pour mon cadeau, où là, pour le coup on s’est bien fait entubés !!! Mais elles sont belles mes boucles d’oreilles non ??!!

Pour finir je dirais que Rome est une ville à faire et à refaire tant il y a à visiter !!

Seul hic, mon homme a découvert le pot aux roses… Oui je suis une quiche en anglais !! Tellement j’étais stress à l’idée de parler (et pourtant je me débrouille en temps normal) que ça donnait ce genre de « Hi, How much for this boucles d’oreilles por favore ? – Thirty euros – Eh mon coeur il a dit trente ou trois euros là ??!! I give you only twenty euros because there is not le poinçon là, le p’tit truc, which guarantees that it’s in silver ! » pour ma défense je dirais que va comprendre toi un paquatou (paquistanais pour ceux qui ne comprennent pas l’argot) italien qui parle en anglais !!

Publicités

5 réflexions sur “Un week-end à Rome… compte-rendu et bonnes adresses !

  1. Coucou Marie-Lu, mais tu ne m’avais pas dit que tu allais à Rôme, petite cachotière Lol. Tu écris magnifiquement bien, on dirait Carrie Bradshow écrivant une de ses fameuses chroniques, qui sait peut-être qu’un jour prochain nous pourrons te lire à toi aussi… Pleins de bisous à vous 2 de nous 3…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s